Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
La romancière camerounaise Djaïli Amadou Amal parmi les « Femmes d’influence » en 2021

La romancière camerounaise Djaïli Amadou Amal parmi les « Femmes d’influence » en 2021

Paru le jeudi, 09 décembre 2021 10:48

Six femmes ont été distinguées lors de la 8e édition du Prix de la Femme d’influence fin novembre en France. Parmi elles, l’écrivaine camerounaise Djaïli Amadou Amal, lauréate du Prix de la femme d’influence culturelle. « Le Prix de la Femme d’influence est très important pour moi. J’ai souffert de tout ce qu'on peut souffrir. J’ai trouvé l’exutoire dans la littérature pour me sauver, sauver mes filles et les autres femmes par le biais de Femmes du Sahel», a-t-elle déclaré. Auteure de l’ouvrage « Les impatientes », finaliste du prix Goncourt 2020 et lauréate du Prix Goncourt des lycéens la même année, l’écrivaine a été mariée de force à 17 ans dans le cadre d’une union arrangée.

Ce roman, salué par les critiques, lui a également permis de remporter le prix littéraire francophone régional « Le Choix Goncourt de l’Orient 2020 » organisé par l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF) au Moyen-Orient et l’Institut français du Liban, ainsi que la première édition du Prix Orange du livre en Afrique en 2019 et le Prix panafricain de la littérature la même année. Devenue écrivaine, Djaïli Amadou Amal s’est affirmée en militante féministe à travers son association « Femmes du Sahel ». Celle-ci œuvre pour l’éducation et le développement des femmes, indépendamment de leur appartenance ethnique et confessionnelle, dans la partie septentrionale du pays.

Créé en 2014, le Prix de la Femme d’influence met en lumière des femmes de talent qui incarnent des modèles de réussite. Ce prix a été décerné à Djaïli Amadou Amal en reconnaissance de sa trajectoire hors normes et de la figure inspirante qu’elle représente dans le monde entier. Le 7 décembre 2020, le président Paul Biya l’a félicitée pour le succès littéraire remporté par son roman et pour avoir fait honneur à son pays en général, et à la femem en particulier. Le chef de l’Etat a notamment salué la «citoyenne engagée qui milite pour une société moderne, qui reste enracinée dans les nobles valeurs africaines».

P.N.N

Lire aussi:

L’écrivaine Djaïli Amadou Amal reçue par la  Première dame, Chantal Biya

Prix Goncourt : « Les impatientes » de Djaïli Amadou Amal plébiscité par les lycéens

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes