Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Mekulu Mvondo aux députés : « la CNPS dispose de 850 milliards FCFA d’actifs dont 352 milliards en espèces »

Mekulu Mvondo aux députés : « la CNPS dispose de 850 milliards FCFA d’actifs dont 352 milliards en espèces »

Paru le vendredi, 18 juin 2021 05:47

À l’Assemblée nationale ce jeudi 17 juin, le directeur général (DG) de la Caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS) a fait un état des avoirs de cette entreprise qui prend en charge les cotisations sociales. Le DG Alain Olivier Noël Mekulu Mvondo a ainsi révélé que la CNPS dispose de 850 milliards de FCFA d’actifs dont 400 milliards d’actifs « réalisables et disponibles » (immeubles, banques, etc.) et 325 milliards en trésorerie, « en espèces sonnantes et trébuchantes », a déclaré le dirigeant. Ceci, au 31 décembre 2020. « Cela nous permet en réalité de garantir la pérennité des paiements », a ajouté le DG.

Il s’exprimait ainsi à l’occasion de la séance d’informations et échanges sur les questions de prévoyance et de sécurité sociale organisée par l’Assemblée nationale. Devant les députés, Mekulu Mvondo a également justifié les investissements faits par la CNPS dans l’immobilier. Ces investissements ont pour but de « de sécuriser les actifs ». « Nous ne pouvons pas garder tous les œufs dans un même panier. Nous essayons donc de diversifier. Dans les normes de sécurité sociale, il est prévu d’investir dans l’immobilier », a-t-il expliqué. La CNPS dispose ainsi de logements sociaux à Yaoundé, Kumba, Foumban, Mamfe, Ngaoundéré, Yokadouma et Ekondo-Titi. Investissements réalisés « uniquement ces 3 dernières années ».

Deux milliards de pertes par an

La CNPS dispose également des hôpitaux à Yaoundé, Maroua et Garoua dont le DG s’est félicité de la qualité de service, même s’il reconnait que les coûts qui y sont pratiqués sont supérieurs à ceux des formations sanitaires publiques. Mekulu Mvondo avoue néanmoins que la CNPS a un déficit de 2 milliards FCFA par an dans ce secteur. « Nous prenons dans l’argent réservé à autre chose pour financer la santé », a-t-il confessé. Il en a profité pour annoncer que sa structure va ouvrir un centre spécialisé en oncologie pour le traitement du cancer. Les discussions seraient en cours avec des hôpitaux finlandais, russe et allemand pour ce projet prévu dans le budget 2021.

À rappeler qu’au cours du dernier conseil d’administration de la CNPS, en mars dernier, l’entreprise revendiquait un excédent de 72,39 milliards de FCFA pour le compte de l’exercice 2020.

Ludovic Amara

Lire aussi:

Comment Yaoundé puise dans les caisses de la CNPS pour surmonter ses tensions de trésorerie

Dernière modification le vendredi, 18 juin 2021 09:44

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.