Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Affaire Rebecca Enonchong : Yaoundé sous le feu des critiques pour un dysfonctionnement présumé de la justice

Affaire Rebecca Enonchong : Yaoundé sous le feu des critiques pour un dysfonctionnement présumé de la justice

Paru le vendredi, 13 août 2021 10:28

La mise en garde à vue à la Légion de gendarmerie du Littoral, le 10 août 2021, de l’entrepreneuse tech de renommée internationale Rebecca Enonchong (photo), suscite une vague de critiques y compris dans les milieux diplomatiques. L’une des réactions les plus remarquées est celle de Tibor Nagy, l'ex-sous-secrétaire d’État américain aux affaires africaines.

« Le gouvernement camerounais n’a-t-il pas honte, même Poutine (le président Russe NDLR), fait preuve de plus de finesse lorsqu’il emprisonne les gens pour leurs opinions politiques », a tweeté le diplomate américain. Convaincus que l’entrepreneuse tech est victime d’un abus de la part des magistrats, plusieurs autres ambassadeurs occidentaux accrédités à Yaoundé demandent sa libération comme de nombreux anonymes sur les réseaux sociaux.

Selon des sources judiciaires, le problème de madame Enonchong est parti d’un différend sur la succession de son père décédé en 2008 et porté devant les tribunaux civils. Elle aurait manifesté sa désapprobation suite à des décisions prises par des juges. Ce qui a été interprété par l’un d’eux comme un acte d’outrage à magistrat.

Les mêmes sources reconnaissent qu’il n’est pas impossible que la dame soit victime d’abus. Elles expliquent, par exemple, qu’il existe des étapes dans l’établissement d’un fait d’outrage à magistrat et que l’arrestation de la personne accusée n’intervient éventuellement qu’à la fin. Il n’est pas clair, au niveau actuel des informations disponibles, que cette procédure a été respectée ou non. Mais les proches de Rebecca Enonchong font savoir qu’elles n’ont pas vu de plainte écrite jusqu’ici.

Au Cameroun, les dysfonctionnements dans l’appareil judiciaire font régulièrement l’objet de dénonciation. Dans son dernier rapport sur l’État de la lutte contre la corruption au Cameroun, la Commission nationale anti-corruption (Conac) cite la justice parmi les administratifs les plus visées par les accusations de corruption. Dans une correspondance adressée au président de la République, le 23 novembre 2018, le président de la Conac, Dieudonné Massi Gams, dénonce même la « corruption rampante des magistrats ».

NB : La garde à vue de Rebecca Enonchong a pris fin ce vendredi 13 août en fin d'après midi. 

Idriss Linge

Gouvernance : la Conac établit le hit-parade des secteurs les plus touchés par les accusations de corruption

Corruption : Dieudonné Massi Gams fait le procès du système judiciaire

Dernière modification le samedi, 14 août 2021 06:59

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Les plus gros consommateurs de maïs du Cameroun (2020)

InfographieIC gros consommateurs mais cameroun

 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.