Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Crise anglophone : au moins 24 séparatistes « neutralisés » par l’armée

Crise anglophone : au moins 24 séparatistes « neutralisés » par l’armée

Paru le jeudi, 18 juin 2020 06:30

L’armée camerounaise a annoncé avoir « neutralisé » au moins 24 séparatistes lors d’opérations militaires menées ces derniers jours dans la région du Nord-Ouest. Un important stock d’armes et de munitions a également été saisi, et des bases sécessionnistes démantelées.

Au cours de la première opération dont la date n’a pas été communiquée, « 13 séparatistes ont été neutralisés, les armes artisanales ont été récupérées, les camps ont été détruits, une mitrailleuse à gaz de type PKM qui avait été prise à nos hommes dans la localité d’Ambo en 2018 avec une bande de 95 munitions a été récupérée », a déclaré, le 16 juin à la radio d’État, le général Valère Nka, commandant de la 5e région militaire interarmées.

Cette opération a été menée dans les localités de Bali, Batibo et Widikum, où les séparatistes avaient barricadé la route menant au Nigeria, rapporte la CRTV. L’armée camerounaise a réussi à les y déloger après « des affrontements qui ont duré 72h », selon la même source. Une deuxième opération, menée le 13 juin dernier à Mbokam, localité de la commune de Jakiri, dans le département du Bui, a permis de « neutraliser onze terroristes et de récupérer une dizaine d’armes », a ajouté le général Nka, qui a initié ces opérations.

Selon le commandement militaire, le 53e Bataillon d’infanterie motorisée a conduit une « reconnaissance offensive » à Zhoa et a pu « démanteler un camp terroriste et récupérer des armes ». Depuis quelque temps, l’armée camerounaise multiplie les opérations dans le Nord-Ouest où sévissent des bandes armées, en vue de sécuriser la région.

La crise anglophone qui secoue les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest depuis fin 2016 a causé, selon l’ONU, le déplacement d’environ 679 000 personnes vers les autres régions du pays et 58 000 autres personnes se sont réfugiées au Nigeria. Ce décompte date d’avril 2020.

P.N.N

Lire aussi:

Crise anglophone : trois ans après, la situation vue de l’ONU

L’armée boucle un 2e raid sur Bafut dans la région anglophone du Nord-Ouest

Dernière modification le jeudi, 18 juin 2020 06:32

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


Please publish modules in offcanvas position.