Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Régionale partielle du 4 avril : deux listes soumises à la validation d’Elecam dans la Menoua (Ouest)

Régionale partielle du 4 avril : deux listes soumises à la validation d’Elecam dans la Menoua (Ouest)

Paru le vendredi, 22 janvier 2021 10:20

Pour l’élection régionale partielle prévue le 4 avril prochain dans la circonscription de la Menoua à l’Ouest du Cameroun, Elections Cameroon (Elecam) n’a enregistré que deux listes de candidats.

Ces candidatures qui ont été déposées le mardi 19 janvier 2021, date butoir de constitution et de dépôt des listes des candidats, attendent d’être validées par le Conseil électoral. Convoqué le 4 janvier dernier par le chef de l’Etat, ce scrutin partiel vise à désigner trois représentants du commandement traditionnel du département de la Menoua auprès du Conseil régional de l’Ouest.

« La première liste est conduite par le chef Bamendou, Sa Majesté Gabriel Tsidié », confie une source interne à l’organe chargé des consultations électorales et référendaires au Cameroun. Dans le cadre de l’élection du 6 décembre dernier, ce chef traditionnel avait vu sa liste rejetée par Elecam pour le non-respect de la composante sociologique, une disposition prévue par l’article 246 alinéa 1 du Code électoral.

Afin d’éviter le scénario d’un nouveau rejet, le monarque de Bamendou a revu sa copie. Outre lui, la liste qu’il conduit est constituée du chef du groupement Fossong-Wentcheng, Sa Majesté Placide Nguefack et le chef du village Folguetafou dans le groupement Sanzo, arrondissement de Santchou, Sa Majesté Benjamin Mfoko.

La deuxième liste déposée à Elecam a pour tête de liste Sa Majesté Albert Gnintemzem, le chef du groupement Fombap dans l’arrondissement de Santchou. Ce dernier « faisait partie de la liste rejetée pour non-respect de la composante sociologique. Il y a été débarqué et a donc constitué sa liste », rapporte notre source. Dans sa liste, il a enrôlé Claude Anatole Momo, chef du village Nziefeng dans l’arrondissement de Nkong-Ni et Sa Majesté Georges Eloumba le chef du groupement Fontsam dans l’arrondissement de Santchou.

Pour la suite du processus, ces listes déposées à Elecam seront transmises à la Direction générale des Elections qui les portera à l'examen du Conseil électoral. Cette instance va ainsi procéder aux dernières vérifications avant de les rendre publiques, au plus tard le 3 février 2021. Après cette étape, on passera à la campagne électorale pour ce scrutin où 156 grands électeurs sont attendus aux urnes.

La législation camerounaise fixe à 90 le nombre de conseillers par région. Au terme des régionales du 6 décembre 2020, la région de l’Ouest n’en comptait que 87 à cause de l’absence des trois conseillers régionaux issus de la catégorie du commandement traditionnel dans la Menoua. L’élection du 4 avril prochain permettra donc de compléter ce tableau.

Baudouin Enama

Lire aussi : Election régionale : Paul Biya convoque un scrutin partiel dans la Menoua (Ouest)

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.