Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Comment le ministre Atanga Nji a négocié des « avantages particuliers » pour la préfectorale

Comment le ministre Atanga Nji a négocié des « avantages particuliers » pour la préfectorale

Paru le mercredi, 23 mars 2022 13:29

Dans une correspondance datée du 17 août 2021 que SBBC a consultée, le ministre de l’Administration territoriale (Minat) transmet au secrétaire général de la présidence de la République, une proposition de projet de décret « fixant des avantages particuliers accordés aux autorités administratives ».

La lettre ne dit pas de combien pourrait être revalorisés ces avantages, mais le Minat, Paul Atanga Nji (photo), insiste sur la « nécessité de revaloriser la situation matérielle des autorités administratives », car ajoute-t-il, cette revalorisation est le « levier essentiel pouvant permettre de retrouver l’attraction jadis reconnue à la fonction préfectorale ».

Il est à noter que ce document apparaît alors que le gouvernement fait face à une demande sociale sans précédent. De nombreux corps de métiers, à l’instar des enseignants, du corps médical, des policiers, etc. demandent soit une revalorisation de leur situation financière, soit simplement une application de ce qui est prévu par les textes. Le commandement territorial étant considéré par l’opinion comme l’un des métiers les mieux lotis de l’administration publique, cette demande n’a pas manqué de susciter des réactions.

Par ailleurs, le ministre Atanga Nji souligne que « la situation de vacances de postes constatée aujourd’hui est due à la faible attractivité de ce corps ». En août 2021, à la suite de cette demande, le secrétaire général de la présidence de la République avait déjà instruit le ministre de la Fonction publique et de la réforme administrative de résorber le déficit de 200 adjoints préfectoraux.

L.A. 

 

Lire aussi :

Commandement territorial : comment le gouvernement compte résorber le déficit de secrétaires d’administration

Dernière modification le mercredi, 23 mars 2022 13:30

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Plus de 100 000 PME créées au Cameroun en quatre ans

InfographieFormation PME cameroun

 

Please publish modules in offcanvas position.