Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
État civil : recensement annoncé des Camerounais dépourvus d’acte de naissance

État civil : recensement annoncé des Camerounais dépourvus d’acte de naissance

Paru le lundi, 04 avril 2022 12:12

Dans un message-fax le 1er avril 2022, le ministre de la Décentralisation et du Développement local (Minddevel), Georges Elanga Obam, enjoint aux préfets de prendre toutes les dispositions « jugées utiles » en vue de l’identification et du recensement des Camerounais ne disposant pas d’acte de naissance. Ce dénombrement concerne aussi bien les adultes que les enfants, indique le membre du gouvernement. Soulignant l’urgence et l’importance de ce recensement, le Minddevel demande aux autorités administratives de lui transmettre ces données le plus tôt possible.

Ce recensement intervient en prélude « au lancement de l’opération spéciale de délivrance massive des actes de naissance aux Camerounais qui n’en disposent pas », précise Goerges Elanga Obam. Selon une étude conjointe du Bureau national d’état civil (Bunec) et du Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) pour le compte de l’année scolaire 2018-2019, quelque 1,6 million d’élèves de la maternelle et du primaire ne possèdent pas d’acte de naissance. Toutes les régions sont concernées par ce déficit, mais le problème se pose avec acuité dans l’Extrême-Nord, où l’on dénombre plus de 400 000 enfants sans acte de naissance. 

Pour tenter d’inverser la courbe, les députés ont adopté diverses recommandations lors d’une séance plénière spéciale de débats sur l’état civil au Cameroun le 16 novembre 2020. Ils ont notamment proposé l’organisation d’une campagne nationale de recensement de tous les enfants (0 à 18 ans) sans acte de naissance dans les villes et les villages, ainsi que la « réalisation effective et pratique de l’opération spéciale de délivrance massive des actes de naissance prévue en 2021 ». Mais cette opération n’a pas eu lieu l’année dernière. « Les fonds prévus dans la dotation générale de la Décentralisation n’ont pas été mobilisés à temps. Ces fonds étaient destinés à financer cette opération. Ils n’ont (donc) pas été mobilisés dans les meilleurs délais pour lancer l’opération en 2021 », expliquent des sources proches du dossier au Minddevel. 

P.N.N

Lire aussi :

État civil : en 2019, le Cameroun comptait 1,6 million d’élèves sans acte de naissance

Sous-déclaration des faits d’état civil : ignorance, négligence, analphabétisme, pauvreté… en cause 

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Plus de 100 000 PME créées au Cameroun en quatre ans

InfographieFormation PME cameroun

 

Please publish modules in offcanvas position.