Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Grève des enseignants : l’entrée en scène des élèves suscite la méfiance des grévistes

Grève des enseignants : l’entrée en scène des élèves suscite la méfiance des grévistes

Paru le mardi, 08 mars 2022 14:31

Plusieurs enseignants du collectif On a trop supporté (OTS), qui observe une grève depuis le 21 février dans des établissements secondaires publics du Cameroun, ne souhaitent pas que les élèves descendent dans la rue pour demander au gouvernement de satisfaire leurs réclamations. Ils ont abondamment décrié les images des lycéens de Mabanga (Douala) dans la rue. Sans oublier les élèves de la ville d’Ebolowa devant les locaux des services du gouverneur de la Région du Sud. Ces enseignants ne font aucun mystère de leurs raisons.

« L’entrée des élèves dans la grève des enseignants est une faille que le gouvernement va exploiter. C’est subtil, donc, chers collègues, soyons vigilants », prévient un gréviste à l’intention de ses collègues du collectif OTS. Plusieurs messages de mise en garde circulent depuis hier sur les plateformes de discussion ouvertes pour animer cette grève.

D’autres grévistes ont par contre choisi d’inviter le collectif à amorcer une réflexion sur cette entrée en scène des élèves. « Cette descente des élèves dans la rue, loin d’être anodine devrait nous interroger », écrit un de ces grévistes. Et pour terminer, des voix appellent le collectif à prendre un communiqué « d’urgence pour décliner toute responsabilité ».

Ce communiqué, jusqu’à présent, n’a pas encore été pris. Mais ce n’est pas pour autant que les craintes formulées ne sont pas prises au sérieux parmi la communauté OTS. La preuve, les membres du collectif restent convaincus que pour faire plier le gouvernement dans cette épreuve de bras de fer, ils ont intérêt à ne pas s’éloigner des consignes de départ. Qui disaient que la grève se passe uniquement dans l’enceinte des établissements.

Il est question de se présenter tous les matins au travail pour ne pas devoir justifier des absences. Mais de ne pas dispenser de cours. C’est d’ailleurs pourquoi cette grève est baptisée Opération craie morte.

« Marquez de votre présence en classe faites l’appel, signalez l’absence des élèves. Voilà les seuls éléments qui vont nous protéger. N’encouragez pas les élèves à sortir de la salle. Évitez d’être impliqué ni de près ni de loin dans les débordements des enfants. OTS a donné ces consignes. Ces mouvements des élèves peuvent nous desservir au lieu de servir ». C’est la substance d’un message partagé dans les fora de discussion WhatsApp consacrés à cette grève.

Michel Ange Nga

Lire aussi :

Grève des enseignants : des élèves descendent dans la rue pour demander la reprise des cours

Éducation : ce que le gouvernement propose pour mettre fin à la grève des enseignants

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Au cours de l’année 2021, la direction générale des Impôts du ministère des Finances a encaissé près de 10 milliards de FCFA de paiements d’impôts via le téléphone portable

InfographieSBBC cameroun impots payes

 

Please publish modules in offcanvas position.