Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Transport routier :  Ngalle Bibehe dénonce une « montée fulgurante du nombre de cas d’excès de vitesse »

Transport routier : Ngalle Bibehe dénonce une « montée fulgurante du nombre de cas d’excès de vitesse »

Paru le mercredi, 11 août 2021 15:31

Devant les acteurs de la filière du transport interurbain de passagers qu’il a réunis dans son Cabinet le 10 aout dernier, le ministre des Transports (Mint) a révélé qu’on assiste « à une montée fulgurante du nombre de cas d’excès de vitesse » au Cameroun. « De 28 000 à 1000 cas ensuite de 1000 à 6000 cas au cours des périodes précédent les 02 dernières rencontres, la courbe est désormais sans cesse croissante », précise Jean Ernest Ngalle Bibehe (photo).

 « À titre d’illustration, les résultats du dernier rapport de fonctionnement des radars fixes, qui a relevé un total 539 cas d’excès de vitesse sur une période de six jours », ajoute le ministre. C’est la compagnie Finexs Voyages qui tient le haut de ce classement avec 30 cas d’infractions en excès de vitesse. Elle est suivie par Buca Voyages (18), Touristique Express (14) ou encore Global Voyages (6), Musango (5) et Garanti Express (4).

« À ça s’ajoutent, des cas de surcharges, de transport clandestin, de conduite sans permis, de défaut de visite technique automobile, de fatigue au volant dû au non-respect des heures de repos et temps de conduite, d’absence de visite médicale de chauffeur, de mauvais dépassement et de chevauchement de la ligne continue », liste le ministre Jean Ernest Ngalle Bibehe.

Ce dernier rappelle que les compagnies épinglées ont un délai de 7 jours au maximum pour s’acquitter des amendes afférentes aux infractions contenues dans chacun des rapports d’excès de vitesse qui leur seront remis.

Cette rencontre faisait suite à une série d’accidents qui a fait 40 morts les 4 et 5 aout dernier. Après ces hécatombes, des sanctions ont été prises à l’encontre des compagnies de voyages impliquées. Ainsi, les Compagnies Charter Express, Avenir de la Kadey et Solidarite plus Voyages sont suspendues à titre conservatoire, jusqu’à l’exploitation complète des rapports d’enquêtes.

De plus, « eu égard à leurs statuts administratifs particuliers, des réflexions sont menées en vue de déterminer les sanctions appropriées contre les camions impliqués dans ces accidents ». 

À titre de rappel, le Mint a indiqué les durées minimales sur les principaux axes : Yaoundé-Bafoussam, 5 heures ; Douala-Bafoussam, 6h ; Douala-Yaoundé, 5 heures et Yaoundé-Bertoua, 6 heures.

Ludovic Amara

Lire aussi :

Insécurité routière : 40 morts dénombrés dans trois accidents en 24 heures

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Les plus gros consommateurs de maïs du Cameroun (2020)

InfographieIC gros consommateurs mais cameroun

 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.