Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Garoua-Boulaï : de l’or d’une valeur de 140 millions FCFA saisi dans les bagages d’un ressortissant chinois

Garoua-Boulaï : de l’or d’une valeur de 140 millions FCFA saisi dans les bagages d’un ressortissant chinois

Paru le lundi, 15 février 2021 15:43

Les douaniers camerounais ont saisi près de 7 kg d’or caché dans les bagages d’un ressortissant chinois à Garoua-Boulaï, ville frontalière de la République centrafricaine (RCA) dans la région de l’Est. «Une fouille systématique a été faite et nos collaborateurs sur le terrain, assistés des éléments de la police, ont pu saisir 3 kilos 800 grammes en lingot d’or et 3 kilos 100 grammes d’or brut», a déclaré Paulin Bello, chef de secteur des douanes de l’Est, dans des propos rapportés par le quotidien à capitaux public Cameroon tribune, édition de ce lundi 15 février 2021.

La saisie a été faite le 28 janvier aux environs de 15h, précise la Douane qui parle d’or «non déclaré d’une valeur approximative de 140 millions de FCFA». Le suspect, «un réfugié de nationalité chinoise en provenance de la localité de Yaloke en RCA», aurait avoué appartenir à une filière chinoise de trafic d’or installée dans ce pays voisin en proie à un regain de violences depuis décembre dernier. Actuellement en garde à vue, il est notamment soupçonné d’avoir fait entrer illégalement cet or dans le pays.

Les saisies d’or se sont multipliées ces dernières années au Cameroun, pays considéré comme une plaque tournante du précieux métal. Plus de 250 lingots d’or ont été saisis par la police en novembre dernier à Yaoundé. Fin octobre 2020, 38 lingots d’or (20,2 kg) d’une valeur de 650 millions FCFA étaient saisis au cours des opérations de contrôle de routine à l’aéroport international de Douala. En août 2019, les douaniers ont mis la main sur 60 kg d’or sous forme de lingots que des individus tentaient de faire sortir clandestinement du pays via la même plateforme aéroportuaire. L’administration douanière estimait alors la valeur du métal saisi à plus d’un milliard de FCFA. Cette saisie avait permis le démantèlement d’un réseau international de trafiquants impliquant des Africains, des Asiatiques et des Européens.

P.N.N.

Lire aussi: Yaoundé : des trafiquants d’or aux arrêts

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.