Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Éducation : près de 500 écoles privées fermées, un manège récurrent à chaque veille de rentrée scolaire

Éducation : près de 500 écoles privées fermées, un manège récurrent à chaque veille de rentrée scolaire

Paru le mardi, 16 août 2022 13:35

Les ministres de l’Éducation de base (Minedub) et des Enseignements secondaires (Minesec) annoncent la fermeture de près de 500 établissements scolaires privés au titre de l’année scolaire 2022-2023, dont le début des cours est prévu le 5 septembre prochain. Soit 326 écoles maternelles et primaires et 135 collèges. Ces établissements sont fermés pour violation des formalités légales de création et d’ouverture ou pour carence dans le fonctionnement, indiquent Laurent Serge Etoundi Ngoa et Pauline Nalova Lyonga dans des arrêtés signés la semaine dernière.

Entre autres motifs épinglés : l’usage d’un faux acte de création, le défaut d’arrêté de création et d’ouverture, un environnement non propice à l’activité scolaire ou encore le défaut d’acte d’extension pour la section francophone, anglophone ou bilingue. Un bon nombre de ces écoles avaient déjà dispensé des cours pendant au moins une année. L’on apprend ainsi que des équipes seront déployées sur le terrain pour faire appliquer ces mesures avant la reprise des cours le mois prochain.

C’est le même manège chaque année. À la veille de la rentrée scolaire, le gouvernement procède à la fermeture des écoles dites « clandestines » pour les motifs susmentionnés. Mais peu de temps après, d’autres rouvrent en toute illégalité faute d’un véritable suivi des autorités en charge de l’éducation ou en raison de complicités avec certains responsables des ministères concernés. Ce, au grand dam des parents, surtout qu’il n’existe pas d’endroit ou de plateforme où consulter la liste des établissements scolaires privés agréés au Cameroun.

Cette nouvelle traque aux établissements scolaires clandestins a pour but d’assainir le milieu pédagogique, ce qui permettra un « assainissement conséquent » de la carte scolaire, selon le Minedub. « À ce jour, tous les soutiens que les partenaires donnent au secteur de l’éducation de base sont étroitement dépendants de la clarté et de la dépendance de la maîtrise de la carte scolaire dans notre pays. Nous devons donc tout faire pour qu’à tout moment, on soit capable de répondre à la question de savoir, dans telle localité, combien d’établissements existent. Je prescris ainsi aux services régionaux qui disposent des services de cartes scolaires dans leurs organisations de mettre les responsables de cette carte au travail », a déclaré Laurent Serge Etoundi Ngoa, dans des propos rapportés par le quotidien national.

P.N.N

Lire aussi :

Éducation de base : fermeture de 179 écoles à la veille de la rentrée scolaire

Une centaine d’établissements secondaires fermés pour absence d’autorisation de création ou d’ouverture 

Dernière modification le mardi, 16 août 2022 13:37

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Au cours de l’année 2021, la direction générale des Impôts du ministère des Finances a encaissé près de 10 milliards de FCFA de paiements d’impôts via le téléphone portable

InfographieSBBC cameroun impots payes

 

Please publish modules in offcanvas position.