Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Yaoundé : la distribution du courant à nouveau perturbée à cause des travaux sur le réseau électrique

Yaoundé : la distribution du courant à nouveau perturbée à cause des travaux sur le réseau électrique

Paru le lundi, 21 février 2022 13:15

La fourniture en énergie électrique est perturbée dans la ville de Yaoundé depuis la matinée du lundi 21 février 2022, suite à des travaux à la centrale hydroélectrique de Songloulou, la plus importante du pays. « Des travaux de remplacement d’un transformateur de puissance sont en cours depuis 00h dans la centrale hydroélectrique de Songloulou. Ces opérations, qui s'achèveront autour de 19h, ont pour conséquence l’arrêt de 02 des 08 groupes de cet aménagement hydroélectrique », explique Eneo dans une « alerte » envoyée dimanche à ses clients. 

Selon le concessionnaire du service public de l’électricité au Cameroun, cette situation « a pour effet d’augmenter le déficit connu du système électrique dans son ensemble du fait de nombreuses contraintes ». Aussi, des « interruptions inattendues » du courant sont à prévoir dans les différentes régions du Réseau interconnecté Sud (RIS) durant ces travaux, prévient l’entreprise. Ces perturbations affectent notamment les régions du Centre (dont Yaoundé), du Littoral, du Sud, de l’Ouest, du Nord-ouest et du Sud-Ouest. « Il y a déjà eu deux coupures intempestives depuis ce matin », se plaint un habitant du quartier Obobogo, dans le troisième arrondissement de Yaoundé. 

Avant ces travaux, la distribution du courant était déjà perturbée depuis plusieurs jours à Yaoundé. le 16 février, Eneo avait mis en cause des « défauts sur les câbles souterrains entre le poste Ahala et Tradex Ahala » pour justifier la perturbation de la fourniture de l’énergie électrique dans certains quartiers de la capitale. Dans une note d'information le 10 février, l'entreprise a annoncé le retour des délestages après la Coupe d’Afrique des nations (CAN), à cause du déficit énergétique renforcé par la saturation du réseau de transport, la limitation de la production dans certaines centrales soit pour maintenance, déficit de combustible ou du fait de l’étiage, ainsi que l’augmentation « subite » de la consommation portée notamment par des connexions illégales aux réseaux de distribution.

Durant la CAN, Eneo affirme avoir mis en place un « dispositif de contingence » qui a permis d’assurer la continuité du service dans le pays, malgré les fortes contraintes qui pèsent sur l’ensemble du système électrique. Elle explique que pour tenir le pari de l’approvisionnement en courant, plusieurs industriels et commerces ont accepté de renoncer à leurs consommations pour permettre aux ménages de vivre les matches. Mais l’effacement des industriels n’est plus garanti après la compétition.

« Afin que chacun contribue le plus efficacement possible à la gestion de cette situation de stress énergétique, Eneo Cameroon invite ses clients à régulièrement consulter le programme des délestages sur son site web, mais également à gérer au mieux sa consommation afin d’éviter le gaspillage d’énergie et à continuer d’alerter à travers ses plateformes en cas de coupure non planifiée », recommande l’entreprise.

P.N.N

Lire aussi:

Coupures d’électricité : les chefs traditionnels de Minta saisissent le Premier ministre, Eneo s’explique

Dernière modification le lundi, 21 février 2022 13:17

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Plus de 100 000 PME créées au Cameroun en quatre ans

InfographieFormation PME cameroun

 

Please publish modules in offcanvas position.