Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Face au mouvement de revendication, la DGSN met à disposition des numéros pour le suivi de délivrance des CNI

Face au mouvement de revendication, la DGSN met à disposition des numéros pour le suivi de délivrance des CNI

Paru le vendredi, 22 janvier 2021 10:46

Quelle que soit la zone géographique, il est désormais possible de suivre l’établissement ou le renouvellement de sa Carte nationale d’identité (CNI). La Délégation générale à la Sûreté nationale (DGSN) vient de mettre à disposition deux numéros de téléphone WhatsApp (696 30 23 55 / 695 70 62 91) pour permettre aux usagers d’obtenir des renseignements relatifs à la délivrance de leur CNI. Ces numéros sont fonctionnels depuis le 18 janvier et ne reçoivent que des messages textuels (pas d’appels), précise la DGSN.

Pour ce faire, « il suffit de filmer votre récépissé et de l’expédier à ces numéros. Les opérateurs à l’autre bout de la ligne vont aussitôt consulter les ordinateurs pour répondre à votre demande », indique la Sûreté nationale dans son microprogramme « Canal Police » diffusé mardi 19 janvier sur le Poste national de la CRTV.

Une fois que c’est fait, l’usager recevra un message en fonction de sa situation. Primo, sa CNI est disponible et il peut passer la récupérer au poste d’identification correspondant à la délivrance de son récépissé.

Secundo, sa carte est en cours de production ou de traitement et sera disponible bientôt. Tertio, les données enregistrées comportent des incohérences avec les pièces justificatives et il doit s’identifier à nouveau. Quarto, il est en « double identité » et doit recommencer le processus d’identification en précisant sa demande de retour à son « identité  authentique ». Selon la DGSN, ce « service supplémentaire » vient « pallier la saturation des lignes téléphoniques du 1550 (numéro vert, Ndlr) et embellir l’offre de service ».

Numéro gratuit

Mais ce service n’est pas nouveau. Le « 1550 » a été mis en place en 2019 aux fins de renseigner les usagers sur la disponibilité de leurs titres identitaires, notamment la CNI. « Le "1550" est un numéro gratuit pour les demandeurs de ces documents d’identité qui en général ont des problèmes. Par exemple, si leurs cartes ne sortent pas, c’est sûrement à cause des problèmes de fraude pour la majorité d’entre eux. Donc, ils peuvent appeler ce numéro et éventuellement, on leur donnera la position de leurs titres identitaires. Si la carte est en cours de production, s’il y a un problème, s’il y a une double identité ou usurpation d’identité, ils seront renseignés », déclarait, à l’époque, le responsable du Centre national de production des titres identitaires (CNPTI), le commissaire divisionnaire Albert Bernard Djella.

La mise à disposition de ces deux numéros WhatsApp intervient après une vaste campagne de revendication des CNI sur les réseaux sociaux autour du slogan « Je veux ma CNI ». Face au mécontentement des usagers, le secrétaire général de la DGSN, Dominique Baya, a donné une conférence de presse le 8 décembre pour notamment expliciter les mesures prises pour remédier aux dysfonctionnements observés dans la délivrance des CNI. Il a déclaré que la capacité journalière de production des CNI passera à 15 000 (contre 10 000 actuellement) avec la mise en service du Centre de production secondaire de Garoua, dans la région du Nord. Il a également indiqué que les requérants seront « quotidiennement » informés via des SMS, du moins pour ceux qui n’ont pas de problèmes de double identité.

P.N.N

Lire aussi: Délivrance de la CNI : la Police nationale peine à calmer les réseaux sociaux

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.