Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Lutte contre la corruption : des responsables de 6 formations sanitaires sur le gril

Lutte contre la corruption : des responsables de 6 formations sanitaires sur le gril

Paru le lundi, 26 juillet 2021 11:37

Une équipe du ministère de la Santé publique (Minsanté) effectue, du 26 juillet au 6 août 2021, une mission d’investigation à la délégation régionale du Minsanté du Centre et dans les districts de santé et hôpitaux d’Ayos, d’Akonolinga, de Bafia, d’Efoulan, de Mfou et d’Olembé.

Il s’agit pour cette mission « de faire la lumière sur la dénonciation des actes de détournement de fonds publics et de corruption présumés contre les responsables » de ces structures. Cette démarche fait suite à une demande d’informations adressée par le Contrôle supérieur de l’État, qui enquête depuis quelques mois sur des malversations présumées dans la gestion des fonds dédiés à la lutte contre la pandémie de Covid-19.

À travers diverses correspondances datées du 21 juillet, le ministre de la Santé, Manaouda Malachie, invite tous les responsables de ces formations sanitaires et de la délégation régionale « à prendre toutes les dispositions nécessaires pour le bon déroulement de cette mission ».  

Dans son classement des administrations publiques les plus visées par les accusations de corruption des usagers rendu public en décembre 2020, le Minsanté apparait au 9e rang. Manaouda Malachie Minsanté a sanctionné certains collaborateurs pour une durée de trois mois « pour des faits de corruption et de rançonnement des usagers du service public » le 8 avril dernier.

Quelques semaines plus tôt, suite à la recrudescence des plaintes des usagers, il a annoncé la mise en place d’un numéro vert (1506) dédié à la dénonciation des abus dont les usagers sont victimes dans les formations sanitaires comme le rançonnement, la vente illicite des médicaments ou le détournement des patients des hôpitaux publics vers des cliniques privées, etc.

Dominique Mbassi

Lire aussi :

Des agents du Minsanté sanctionnés pour corruption et rançonnement des usagers

Gouvernance : la Conac établit le hit-parade des secteurs les plus touchés par les accusations de corruption

● E-Arnaques


● Fact Cheking




A la rencontre de Jean David Nkot, artiste plasticien (part 1)

 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.