Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Rentrée académique 2022-2023 : Fame Ndongo affirme qu’il y aura des enseignants à Bertoua, Garoua et Ebolowa

Rentrée académique 2022-2023 : Fame Ndongo affirme qu’il y aura des enseignants à Bertoua, Garoua et Ebolowa

Paru le vendredi, 26 août 2022 03:44

Y aura-t-il des enseignants dans les nouvelles universités publiques de Bertoua (Est), Garoua (Nord) et Ebolowa (Sud), lors de la prochaine rentrée académique qui débute le 4 octobre prochain ? Oui, assure le ministre de l’Enseignement supérieur (Minesup), Jacques Fame Ndongo (photo). « Les activités académiques seront assurées par des enseignants affectés et en provenance d’autres universités d’État, auxquels seront joints des enseignants associés missionnaires, des vacataires ainsi que des attachés d’enseignement et de recherche, conformément à la réglementation et aux usages universitaires », a-t-il déclaré, lors du conseil de cabinet du mois d’août qui s’est tenu ce jeudi à Yaoundé.

L’un des défis pour tenir les délais d’opérationnalisation de ces institutions académiques nouvellement créées par le chef de l’État est d’y affecter des enseignants, sans toutefois désorganiser les cours dans les huit autres universités publiques. Or, il est connu que le Cameroun manque d’enseignants dans les universités, le déficit étant criard dans certaines spécialités. Mais le Minesup affirme que les mesures nécessaires ont été prises pour que ces universités puissent être opérationnelles dès cette rentrée académique. « Leur opérationnalisation, au plan organique, a été amorcée avec la nomination des principaux responsables et devrait être parachevée à moyen terme », a-t-il dit.

Pour ce qui est du fonctionnement des établissements au sein desdites universités, « plusieurs autres seront opérationnels dès le mois d’octobre 2022 », en sus de ceux qui existaient déjà avant la création de ces universités, a-t-il ajouté. Sur le plan infrastructurel, « des dispositions ont été prises pour doter provisoirement ces nouvelles universités de quelques bâtiments administratifs et de locaux pour les enseignants. Les diligences sont en cours pour constituer leur patrimoine immobilier », a-t-il poursuivi.

Selon les statistiques officielles, environ 167 405 nouveaux apprenants sont attendus à la prochaine rentrée académique. Ce qui devrait porter l’effectif total réel à 551 200 étudiants. Ils seront encadrés par 7 475 enseignants permanents, dont 6 775 dans le secteur public, selon les chiffres du communiqué publié à l’issue de ce conseil de cabinet.

P.N.N

Lire aussi :

Enseignement supérieur : voici les premiers recteurs des universités de Bertoua, Ebolowa et Garoua

L’ouverture des universités de Bertoua, Garoua et Ebolowa confrontée au déficit des enseignants

Universités d’Ebolowa et Bertoua : l’ouverture d’une faculté de médecine et d’un institut de bois annoncée pour 2022

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Au cours de l’année 2021, la direction générale des Impôts du ministère des Finances a encaissé près de 10 milliards de FCFA de paiements d’impôts via le téléphone portable

InfographieSBBC cameroun impots payes

 

Please publish modules in offcanvas position.