Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Lutte contre le Covid-19 : près de 300 000 masques pour les Centrafricains réfugiés au Cameroun

Lutte contre le Covid-19 : près de 300 000 masques pour les Centrafricains réfugiés au Cameroun

Paru le mercredi, 27 mai 2020 16:43

Le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) vient de lancer un programme de distribution de masques dans les camps des réfugiés. Cette opération rentre dans le cadre de la lutte contre la pandémie du coronavirus qui secoue le Cameroun depuis le 6 mars 2020.

L’initiative du HCR vise prioritairement les déplacés centrafricains qui se trouvent dans des camps de réfugiés situés dans les régions de l’Est, de l’Adamaoua et du Nord. Au total, l’organisme onusien compte distribuer plus de 300 000 masques aux réfugiés et aux communautés hôtes des camps du HCR.

À l’Est du Cameroun, le camp de Timangolo a déjà reçu le premier lot constitué 16 500 masques lavables au bénéfice de 8000 Centrafricains hébergés sur ce site situé près de Kette dans le département de la Kadey. Selon Haoua Adama Sally, associé de terrain au bureau HCR de Batouri, « Ce sont les chefs de famille qui se présentent pour le retrait des masques par vague de dix ».

La particularité des masques distribués par le HCR est qu’ils ont été fabriqués par des réfugiés préalablement formés. « Cette approche permet de minimiser la propagation du coronavirus d’une part, mais aussi de leur permettre de subvenir à leurs besoins, d’autre part », explique Nina Tapsoba Dao, chargée des moyens de subsistance et de l’inclusion économiques.

Dans les camps du HCR au Cameroun, l’évolution de la pandémie de Covid-19 préoccupe. Si aucun cas n’a pour le moment été recensé en zone rurale, les équipes de terrain sont à pied d’œuvre. « Ces dernières années, nous avons dû faire face à plusieurs crises liées au choléra. Dans la pratique, nous savons comment mettre en place des mesures de prévention, de détection, d’isolement et de traitement. S’il est vrai que cette situation est d’un genre nouveau, nous avons tout de même une expérience solide, et en travaillant main dans la main avec les réfugiés, nous ferons tout pour en limiter les conséquences », explique un humanitaire.

Dans les régions de l’Est et de l’Adamaoua, un système de quarantaine est en cours d’implémentations dans les camps du HCR. Cette mesure concerne « toute personne venant d’un foyer actif. Et nous avons formé le personnel soignant qui travaille dans les structures de santé prenant en charge les réfugiés », explique le docteur Benoit Kayembe, point focal en charge de la réponse au Covid-19.

Toujours dans le cadre de la lutte contre le coronavirus, le HCR et Africa Humanitarian Action (AHA) ont fait un don de matériel sanitaire et médical à la région de l’Est. Les autorités de cette région ont ainsi reçu 10 thermomètres magnétiques, 140 thermomètres électroniques, 248 équipements de protection individuels, 70 bidons de 5 litres de gels hydroalcooliques, du savon, du chlore, des pulvérisateurs, des seaux-robinets et des mégaphones pour la sensibilisation.

BE

Lire aussi:

Cameroun : le Covid-19 perturbe les rapatriements volontaires des réfugiés centrafricains

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.