Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Le mouvement Act/Agir se divise après la mort de Christian Penda Ekoka

Le mouvement Act/Agir se divise après la mort de Christian Penda Ekoka

Paru le lundi, 21 mars 2022 12:09

Le divorce est désormais consommé entre Act-Agir, le mouvement politique créé par feu Christian Penda Ekoka, et Act-Agir Canada, une branche entrée en dissidence. Le 17 mars dernier dans un communiqué, Patrice Kwemo, le président de Act-Agir Canada a officialisé cette rupture en ces termes : « (…) nous tenons à préciser que notre mouvement a rompu toute relation avec Act-Agir tel que mentionnée dans notre communiqué du 19 juin 2021 à la suite d’une divergence marquée de valeur et de vision ».

En effet, tout commence en février 2021, lorsque dans une lettre circulaire, Ndong Christopher, secrétaire général du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) de Maurice Kamto informe que le directoire du parti a constaté « une confusion inacceptable lorsque des militants du parti sont en même temps membres d’autres organisations ou association à caractère politique ».

Le MRC précise alors qu’un militant de ce parti « ne peut être en même temps membre d’un autre parti politique ou d’une organisation à caractère politique allié ou non du MRC ».

Sont alors visés, les membres du mouvement Act Agir créé par Christian Penda Ekoka en 2018. Celui-ci est un ancien conseiller du président de la République passé dans l’opposition comme allié de Maurice Kamto. Cette mise au point n’est pas anodine. Le scandale de l’opération Survie Cameroon Survival Initiative (SCSI) contre le coronavirus qui a éclaté fin 2020 empoisonne déjà les relations entre Maurice Kamto et Christian Penda Ekoka. Et Act-Agir au Canada qui a grandement contribué à cette initiative de levée de fonds contre le coronavirus s’inquiète des accusations de détournement desdits fonds portées contre Penda Ekoka coordonnateur de l’opération.

Au cours d’une réunion le 17 mai 2021, les membres d’Act-Agir au Canada vont presser Christian Penda Ekoka de rendre compte et de clarifier l’orientation politique du mouvement. « La situation est perturbante. Beaucoup de membres ont adhéré à Act-Agir Canada dans la mesure où Act-Agir était une organisation proche du MRC. Les membres présents ont tous le même discours de demander que le président Penda Ekoka vienne nous dire où il veut nous mener et sur quel pilier Act-Agir Canada va continuer ses activités », avertissent ces membres dans un compte rendu de la réunion.

Sous la direction de Patrice Kwemo, la branche Canada de ce mouvement va progressivement prendre ses distances. Act-Agir accuse alors les manœuvres du MRC dont le but serait de phagocyter le mouvement créé par Penda Ekoka, désormais ex-allié de Maurice Kamto. Approché par SBBC sur ses liens avec le MRC, Patrice Kwemo n’a pas souhaité s’exprimer sur le sujet. La division est telle que lors des obsèques en août 2021, les militants du MRC seront interdits d’assister.

Aujourd’hui la direction d’Act-Agir au Cameroun à la tête de laquelle se trouve le vice-président Yap Boum II dénonce le positionnement d’Act-Agir Canada. « Le bureau exécutif d’ACT-Agir dénonce vigoureusement cette usurpation et en appelle à l’attention et à la vigilance de l’opinion et des médias qui ne devraient accorder aucun crédit à ces imposteurs qui se font passer pour les membres de Act-Agir Canada », écrit le 17 mars dernier, Wanah Immanuel Bumakor, secrétaire général d’Act-Agir.

De son côté, Act-Agir Canada vante le recrutement de Marguerite Timbhe et de Olivier Ekoka, deux anciens membres de la maison-mère. Porte-parole de Patrice Kwemo, Marguerite Timbhe a déclaré le 15 mars dernier sur les ondes de la radio ABK que « Act Agir Canada est une entité indépendante, autonome, qui ne dépend d’aucune autre organisation (…). C’est vrai, le précurseur du mouvement a été Christian Penda Ekoka. Toutefois il est important de préciser que Act-Agir Canada porte un nouveau projet pour le Cameroun ».

Ludovic Amara

Lire aussi :

Covid-19 : le 2e audit de l’initiative de Maurice Kamto explique le gap par un bug informatique

Nécrologie : décès de Penda Ekoka, ancien conseiller au cabinet de Paul Biya passé à l’opposition

Dernière modification le lundi, 21 mars 2022 12:15

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Plus de 100 000 PME créées au Cameroun en quatre ans

InfographieFormation PME cameroun

 

Please publish modules in offcanvas position.