Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Sécurité routière : campagne de dépistage gratuit des maladies oculaires chez les conducteurs professionnels

Sécurité routière : campagne de dépistage gratuit des maladies oculaires chez les conducteurs professionnels

Paru le mercredi, 16 mars 2022 12:09

Le gouvernement multiplie les stratégies pour diminuer le nombre d’accidents de la route, qui tuent officiellement plus de 1 200 personnes chaque année au Cameroun. Mardi 15 mars, le ministre des Transports, Jean Ernest Masséna Ngalle Bibehe, a procédé au lancement d’une campagne de dépistage gratuite des maladies des yeux chez les automobilistes à Yaoundé. Le membre du gouvernement a déclaré qu’une campagne similaire, organisée il y a quelques années par son département ministériel, a permis de détecter des déficiences visuelles chez 1 573 automobilistes sur les 1 806 dépistés dans les dix régions du pays.

« Face à ces statistiques, le gouvernement entend poursuivre la lutte contre les accidents en multipliant et en intensifiant les campagnes de dépistage des yeux pour permettre à chaque conducteur de connaître l’état de santé de ses yeux », a-t-il déclaré, dans des propos rapportés par le quotidien à capitaux publics Cameroon tribune. Plus de 200 conducteurs sont attendus à cette campagne organisée en partenariat avec la Magrabi ICO Cameroon Eye Institute (MICEI), premier hôpital spécialisé dans les soins de la vue en Afrique centrale. 

Cette opération vise également à prévenir et à informer sur les dangers liés à une mauvaise vue, certaines données montrant que 90 % des informations nécessaires pour circuler sont d’ordre visuel. D’où le thème de cette campagne : « Au volant, la vue c’est la vie ».

Au Cameroun, l’Enquête démographique et de santé et à indicateurs multiples (EDS-MICS 2011) révèle que les déficiences visuelles affectent 2,2 % des Camerounais. Difficile cependant de savoir combien d’automobilistes en souffrent, faute de statistiques. « Plusieurs conducteurs souffrent de maladies des yeux et peu vont se faire consulter. Les plus exposés sont ceux qui conduisent la moto, car leurs yeux sont constamment exposés aux coups de vent et à la poussière. Cela abîme la vue », affirme cependant le président national des Syndicats des conducteurs professionnels du Cameroun, Jean Vidal Nji. Ce dernier est persuadé que cette initiative pourrait permettre de sauver des vies sur les routes camerounaises.

P.N.N

Lire aussi :

Sécurité routière : la technologie pour réduire les accidents de la route

Prévention routière : la gendarmerie mise sur de nouveaux radars pour réduire les accidents de nuit

Dernière modification le mercredi, 16 mars 2022 12:10

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Au cours de l’année 2021, la direction générale des Impôts du ministère des Finances a encaissé près de 10 milliards de FCFA de paiements d’impôts via le téléphone portable

InfographieSBBC cameroun impots payes

 

Please publish modules in offcanvas position.