Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
CAN 2021 : les clubs européens ne veulent pas libérer les joueurs et font pression pour un renvoi

CAN 2021 : les clubs européens ne veulent pas libérer les joueurs et font pression pour un renvoi

Paru le lundi, 20 décembre 2021 18:11

Certaines vedettes africaines employées par les grands clubs anglais ne savent toujours pas si elles pourront jouer la Coupe d’Afrique des nations (CAN) Total Énergies 2021, censée débuter le 9 janvier prochain à Yaoundé. Liverpool, en premier, n’a pas l’intention de libérer l’Egyptien Mohamed Salah et le Sénégalais Sadio Mané. Un responsable de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) indique que c’est aussi le cas pour Manchester City qui veut garder l’Algérien Riyad Mahrez et Chelsea qui ne veut pas se passer des services du Marocain Hakim Ziyech. Ce dernier avoue que la contagion a même déjà gagné l’ensemble des clubs européens.

À la Fecafoot, on est donc convaincu que les subterfuges pour un probable report de la CAN 2021 sont entretenus par ces clubs, qui n’hésitent pas à mettre la pression sur la Fédération internationale de football association (FIFA). Pour satisfaire notamment leur volonté, l’institution faîtière du football mondial a forcé le comité exécutif de la CAF à se prononce sur cette question. Lors d’un vote organisé ce 19 décembre, les représentants de l’Égypte, du Maroc et du Burkina Faso, favorables au report, ont été mis en minorité. À écouter notre source, « le problème ce n’est pas le contexte sanitaire », comme le pense la chronique populaire. En clair, le prétexte du nouveau variant Omicron n’est rien d’autre que l’habillage politique d’un enjeu pécuniaire.

En effet, pour ce dernier, les clubs les plus réticents sont ceux qui sont engagés en huitièmes de finales de la Champions League, la compétition reine de la fédération européenne. Ces derniers veulent tout mettre de leur côté pour accéder en quarts de finales de cette compétition. Une qualification qui apporte à un club comme Liverpool une manne financière qui représente près de 30% de son budget annuel, si on en croit notre interlocuteur. Le début de la phase aller de ces huitièmes de finales est certes programmé pour le 15 février prochain, en théorie après la CAN qui s’achève le 6 février. Mais les joueurs qui auront participé à la finale de cette compétition devraient rater cette phase de la Champions League en raison des règles de quarantaine.

Au Cameroun, l’arrivée du président de la Confédération africaine de football (CAF), de Patrice Motsepe, ce lundi inquiète. Il doit en principe rencontrer le président Paul Biya et les responsables du football camerounais. Le débat sur ce report de la CAN devrait s’inviter à ces échanges. Pour Grégoire Owona, le Cameroun ne doit pas admettre l’idée d’un nouveau « glissement » de cette compétition. Sur sa page Facebook, le ministre du Travail et de la sécurité sociale appelle le nouveau président de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot), Samuel Eto’o Fils, à ne pas fléchir face à la pression.

Michel Ange Nga

Lire aussi :

CAN 2021 : plus de 2 millions de doses de vaccin anti covid disponibles pour immuniser les spectateurs

CAN 2021 : la CAF confirme l’organisation de la cérémonie d’ouverture à Olembe, après des menaces de délocalisation

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Infographie sur le taux d’insertion des jeunes diplômés au Cameroun entre 2016 et 2020

InfographieSBBC cameroun insertion jeunes diplomes

 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.