Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Covid-19 : une nouvelle campagne de vaccination en mars pour faire face à l’émergence d’un nouveau variant

Covid-19 : une nouvelle campagne de vaccination en mars pour faire face à l’émergence d’un nouveau variant

Paru le jeudi, 24 février 2022 13:07

Le ministère de la Santé publique (Minsanté) organise, du 16 au 20 mars 2022, une nouvelle campagne de vaccination intensive contre la Covid-19. L’objectif est « d’accroître notre couverture au cours de cette période d’accalmie et faire face ainsi à une éventuelle vague ou à l’émergence d’un nouveau variant de Covid-19 », indique le ministre Manaouda Malachie, dans un communiqué le 22 février.

Selon le membre du gouvernement, ce quatrième tour de campagne d’intensification de la vaccination se tient dans un « contexte favorable », au regard des résultats obtenus dans la gestion de la pandémie au plan global et national, marqué par la levée progressive des mesures barrières dans certains pays en raison de la baisse significative des cas et décès de Covid-19. Les autorités sanitaires affirment en effet que l’épidémie est « globalement sous contrôle » dans l’ensemble du pays et qu’aucun district de santé n’a franchi le seuil de résurgence notamment durant la Coupe d’Afrique des nations (CAN) que le pays a organisée du 9 janvier au 6 février.

Aussi, cette campagne est-elle « une opportunité pour contenir davantage la circulation de la maladie et favoriser un retour à la vie normale »au Cameroun, selon le Minsanté. Celle-ci vise à proposer aux personnes âgées de 18 ans et plus - prioritairement les personnes âgées de 50 ans et plus, les travailleurs de santé et les personnes avec comorbidités (diabète, hypertension, obésité, etc.) - une protection contre le Sars-CoV-2, le virus responsable de la Covid-19. Une occasion aussi pour le gouvernement d’administrer une troisième dose aux personnes ayant déjà achevé leur calendrier vaccinal pour « booster » leur immunité.

Les vaccins Sinopharm et Pfizer à deux doses et le vaccin à dose unique Johnson & Johnson seront administrés au cours de cette intervention. La vaccination se déroulera dans les formations sanitaires, dans les lieux publics ou communautaires (marchés, chefferies, églises, mosquées…), les administrations et les entreprises, ainsi que dans les ménages en porte à porte. La vaccination est une arme mise en place par le gouvernement pour freiner la circulation de la Covid-19. Elle vient en complément des protocoles sanitaires déjà en vigueur, et ne saurait remplacer l’application des gestes barrières, martèlent les pouvoirs publics.

P.N.N

Lire aussi :

Covid-19 : le ministre de la Santé soutient que le taux d’hésitation vaccinale est en baisse au Cameroun

Covid-19 : la CAN a boosté la couverture vaccinale, selon le ministre de la Santé publique

Dernière modification le jeudi, 24 février 2022 13:09

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Plus de 100 000 PME créées au Cameroun en quatre ans

InfographieFormation PME cameroun

 

Please publish modules in offcanvas position.