Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Coronavirus : d’autres vols retour prévus pour les Camerounais bloqués à l’étranger

Coronavirus : d’autres vols retour prévus pour les Camerounais bloqués à l’étranger

Paru le jeudi, 07 mai 2020 03:43

Une série de vols spéciaux va rapatrier dans les prochains jours les Camerounais bloqués à l’étranger, depuis la fermeture des frontières nationales le 18 mars dernier en raison de la pandémie de coronavirus (Covid-19). Le ministre des Relations extérieures (Minrex), Lejeune Mbella Mbella, a annoncé la programmation de ces vols entre le 8 et le 11 mai prochain dans un message-fax adressé aux chefs des représentations diplomatiques du Cameroun dans les pays où sont coincés ces compatriotes.

Ces vols seront effectués par Ethiopian Airlines, précise le Minrex. Le premier vol atterrira vendredi prochain à l’aéroport international de Nsimalen à Yaoundé, avec à son bord des Camerounais en provenance de Dakar (Sénégal), Abuja (Nigeria) et Cotonou (Bénin), peut-on lire dans le document qui a fuité sur Internet. Le 9 mai, place aux passagers en provenance de Johannesburg (Afrique du Sud) et de Dubaï (Émirats arabes unis).

Deux vols sont prévus le 10 mai : le premier avec des passagers en provenance de Toronto (Canada), Washington (États-Unis), Paris (France) et São Paulo (Brésil) et le second avec ceux en provenance de Tunis (Tunisie) et Lomé (Togo). Le dernier vol retour est prévu le 11 mai prochain, avec à son bord des passagers en provenance de Libreville (Gabon), Kinshasa (RD Congo) et Bangui (RCA).

Autorisations

Le Minrex demande aux chefs des représentations diplomatiques concernées par cette opération de solliciter des autorités compétentes de leurs zones de juridiction, des autorisations de survol et d’atterrissage pour lesdits vols.

« Ethiopian Airlines soumettra les informations techniques relatives au vol prévisionnel en temps opportun », indique Lejeune Mbella Mbella. Selon le ministre, ce rapatriement ne s’applique pas aux résidents camerounais installés dans ces pays. Cette opération concerne, en effet, les Camerounais en transit ou en visite temporaire, bloqués dans ces pays à cause de la suspension des liaisons aériennes, qui ont accepté d’être placés en quarantaine dès leur retour.

Les officiels Camerounais sont invités à se conformer aux listes qu’ils ont transmises au Minrex, au risque d’un rejet par les ministères des Finances (Minfi) et des Transports. « Pour les Camerounais des zones de juridiction ou de couverture où les vols n’arriveront pas, vous voudrez bien coordonner avec vos collègues des zones proches pour l’organisation, en liaison avec les autorités locales compétentes, des transferts des concernés vers les aéroports dédiés », écrit Lejeune Mbella Mbella à l’adresse des ambassadeurs, des hauts-commissaires et des consuls du Cameroun des pays concernés.

Selon le gouvernement, 668 Camerounais sont encore bloqués à l’étranger pour cause de Covid-19. Un premier contingent de 675 a déjà été rapatrié aux frais de l’État. Le 23 avril dernier, le Premier ministre, Joseph Dion Ngute, a instruit le Minrex d’accélérer les procédures de leur retour. De son côté, le ministre de la Santé publique (Minsanté), Manaouda Malachie, a reçu pour instructions de finaliser les mesures liées à l’organisation du confinement de ceux-ci à leur arrivée.

P.N.N

Lire aussi:

Le rapatriement des Camerounais bloqués aux Émirats arabes unis en vue

Coronavirus : 668 Camerounais encore bloqués à l’étranger (officiel)

L'Etat a facilité le rapatriement d'au moins 545 Camerounais coincés à l'étranger pour cause de Covid-19

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam