Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Crise anglophone : un commissariat attaqué à Buea

Crise anglophone : un commissariat attaqué à Buea

Paru le lundi, 14 juin 2021 15:09

Des hommes armés ont attaqué le commissariat du 3e arrondissement à Muea, dans la ville de Buea, région du Sud-Ouest. D’après des sources sur place, l’attaque a fait deux blessés parmi les policiers ce 14 juin. L’attaque de ce commissariat fait partie d’une série d’autres attaques perpétrées ce jour Muea. Ce qui a conduit à des combats entre hommes armés soupçonnés d’être des séparatistes et les forces gouvernementales.

Un taxi a été incendié à Muea et des échanges de coups de feu ont été entendus jusqu’à Ekona. Selon certaines indiscrétions sur places, c’est la milice des Fako Action Force qui a mené cette offensive.

Depuis plusieurs semaines, les attaques contre l’armée se multiplient dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Dans le Nord-Ouest, les milices sécessionnistes passent de plus en plus à l’attaque à l’Engin explosif improvisé. De nombreuses patrouilles de l’armée ont ainsi été piégées par des mines artisanales posées sur les routes.

Début juin, au moins quatre attaques de ce type sont enregistrées à Nkum, Kumbo et Kishong dans le département du Bui, région di Nord-Ouest. Pour mettre fin cela, l’armée a mené une opération de plusieurs jours dans ce département afin de traquer les auteurs de ces attaques.

L.A.       

Lire aussi:

Crise anglophone : les milices séparatistes plus actives dans les départements du Lebialem, du Bui et de la Momo

Crise anglophone : malgré l’accalmie, le Bui préoccupe toujours l’armée

Crise anglophone : plus de 700 000 déplacés internes et plus de 60 000 réfugiés camerounais au Nigeria (ONU)

Dernière modification le lundi, 14 juin 2021 15:11

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.